Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 06:07

Voici tous les types de dentelles que j'ai trouvés sur le net....... J'ai fait une recherche suite à un commentaire de Monique sur dernier article concernant la dentelle.

J'espère que vous ne m'en voudrez pas si j'ai fait des erreurs.... J'ai essayé de les illustrer à l'aide de photos trouvées sur le net. Par contre, j'ai oublié de relever les adresses des sites sur lesquels je les ai trouvées. Si vous connaissez les sites, merci de me donner les adresses, je les ajouterais à ce message !!!

 

Dentelle à l'aiguille
procédé consistant à suivre à l'aide d'un fil ou d'une mèche de fils (fil de trace) les contours d'un motif précédemment tracé sur un parchemin, un vélin ou un carton, lui-même cousu sur une toile forte doublée d'un molleton. Des rangées successives de bouclettes sont ensuite attachées au fil de trace. Fil de traces et bouclettes peuvent être renforcées par une mèche de fils ensuite recouverte de festons (brode). Les motifs peuvent être réalisés séparément, puis assemblés à l'aide de brides ou de mailles. Les dentelles à l'aiguille étaient plutôt portées l'hiver.


Dentelle à l'aiguille type Venise
terme générique s'appliquant indistinctement et abusivement à toutes les dentelles à l'aiguille à partir de la seconde moitié du seizième siècle et jusqu'au début du dix-huitième siècle., puis au dix-neuvième siècle. Son décor est exclusivement géométrique.


Dentelle aux fuseaux
procédé consistant à croiser un nombre pair de fils de manière à former un tissage où la chaîne et la trame se construisent en même temps. Les fils sont préalablement enroulés sur des fuseaux (petites bobines en bois tourné), lesquels sont manipulés par paire (deux dans chaque main). Les parties opaques, appelées toilé, ont l'aspect d'une toile extrêmement fine. Les parties ajourées sont formées de brides ou de mailles ayant elles-même l'aspect de petites nattes tressées avec, selon la variété de la dentelle, un nombre plus ou moins grand de fil. Les dentelles aux fuseaux étaient plutôt portées l'été.


Dentelle aux fuseaux à fils continus
procédé consistant à utiliser un nombre constant de fuseaux pour une même hauteur, ce qui suppose une quantité considérable de fuseaux pour une pièce d'une certaine hauteur (1500 fuseaux pour une hauteur de 12 cm). Les dentelles à fils continus sont donc rarement hautes.


Dentelle aux fuseaux type Bruxelles
dentelle aux fuseaux à pièces rapportées à réseau de mailles à quatre fils tressés quatre fois sur les deux côtés parallèles à la lisière (droschel). Les bandes, larges d'environ un centimètre, sont raccordées par un point de raccroc à l'aiguille. Les motifs sont travaillés en toilé serré avec un ramassage de fils sur les contours formant léger relief. Le décor en est extrêmement varié. Elle domine de manière incontestée la production dentellière de 1685 à 1750, pour disparaître en 1830.

Bruxelles.jpg
(Duchesse)


Dentelle aux fuseaux type Hollande et Flandres
dentelle aux fuseaux à pièces rapportées, à décor de fleurs ou de rinceaux sur fond de brides nattées ou sur réseau de mailles tressées sur tous les côtés et travaillées parallèlement à la lisière. Les mailles les plus courantes sont la maille à cinq trous et la grande maille ronde. Elle connaît d'abord une production professionnelle (1650-1720), puis artisanale (jusqu'à la seconde guerre mondiale).

DentelleFlandres.jpg
(Flandres)


Voici le site de la créatrice : clic ! Merci à elle de me l'avoir signalé !!

Dentelle aux fuseaux à pièces rapportées
procédé consistant à raccorder des motifs séparés à l'aide d'un réseau de mailles exécuté aux fuseaux introduits par crochetage.


Dentelle d'Angleterre
appellation remontant au dix-septième siècle et concernant des dentelles aux fuseaux à pièces rapportées fabriquées en Flandres (voir Dentelle aux fuseaux type Hollande et Flandres), puis transitant par l'Angleterre, avant d'entrer en France en fraude.

Angleterre.jpg

 

Dentelle type Alençon
dentelle à l'aiguille qui se caractérise par un réseau de mailles bouclées, des points de fantaisie appelés modes, des brodes (mèches de fils recouvertes de points de feston serrés formant les reliefs) recouvertes de points de boutonnière serrés et ,après 1775, parfois faites de crin de cheval. Le réseau de mailles bouclées est mis au point vers 1690, mais n'est appelé point d'Alençon que vers 1720. A partir de 1855 apparaissent les motifs ombrés (séries de points plus ou moins serrés de manière à obtenir un effet de clair obscur). La plus prestigieuse et la plus coûteuse des dentelles depuis le dix-huitième siècle.

Alencon.jpg

 

Dentelle type Argentan
dentelle à l'aiguille. La principale distinction entre les dentelles de type Alençon et de type Argentan se trouve dans le réseau. Il est ici constitué de brides hexagonales, dérivées du Point de France, recouvertes de points de boutonnière, mais dénuées de picots. Vers 1770, le point de boutonnière est abandonné au profit d'un simple fil entortillé autour de la bride. Au dix-neuvième siècle, la dentelle de type Argentan n'est plus utilisée que pour d'imortantes pièces de prestige. Elle était fabriquée indifféremment à Argentan ou à Alençon.

Argentan.jpg

 

Dentelle type Binche
dentelle aux fuseaux à fils continus dont tous les fils ont la même finesse et dont les toilés ne sont pas travaillés uniformément. Le fond neige (petits pois rapprochés semblables à des flocons. Ces pois prennent le nom d'araignée lorsqu'ils ont une certaine importance) est caractéristique de Binche, sans en être l'exclusivité (on le trouve aussi dans les dentelles de type Malines et Valenciennes). Avant 1700, la dentelle de Binche ne se distingue pas de celle de Malines et jusqu'en 1740 elle ne se distingue de celle de Valenciennes que par son toilé moins uniforme et moins serré. A partir du dix-neuvième siècle la dentelle type Binche est fabriquée à Bruxelles sous le nom de point de fée.

binche.jpg

 

Dentelle type Bruges
au dix-huitième siècle, la dentelle de Bruges se distingue de celle de Bruxelles par des toilés plus lâches, des fonds en grandes mailles rondes tressées sur tous les côtés, une apparence générale molle et floue. Elle était spécialisée dans la garniture de vêtement écclésiastique.

bruges.jpg

 

Dentelle type Burano
dentelle à l'aiguille imitant le type Alençon, mais dont les mailles ont un aspect carré. Le fil des points possède un aspect laiteux et donne un aspect strié particulier. Cette dentelle connaît un certain succès de 1770 jusque vers 1820, puis à partir de la création de l'école de Burano en 1871.

burano.jpg

 

Dentelle type Chantilly
Dentelle aux fuseaux à fils continus, en soie généralement noire, dont les motifs, exécutés en grillé, sont soulignés d'un fil plus gros et dont le réseau est travaillé en mailles croisées à deux fils formant une sorte de triangle (appelé fond chant) ou en mailles Lille. Les bandes étroites sont assemblées au point de raccroc (inventé vers 1850). L'appellation Chantilly apparait vers 1840, au moment où la dentelle de ce type est fabriquée en Normandie (Caen et surtout Bayeux, caractérisée par sa couleur gris anthracite) et en Belgique. Après 1870, la production de dentelle de type Chantilly est presque exclusivement mécanique (toilé donnant l'effet d'un tricotage).

DentelleChantillyNapol-onIII.jpg(Napoléon III)

 

Dentelle type Cluny
dentelle aux fuseaux à fils continus correspondant plus à un style qu'à une technique. Ellel se caractérise par un décor géométrique à base de rosaces. Né dans la région du Puy à partir de le deuxième moitié du dix-neuvième siècle, c'est le type de dentelle le plus universellement fabriqué aujourd'hui. (Extrême-Orient, Amériques, Afrique...).

cluny.jpg


Dentelle type Gênes
dentelle aux fuseaux à fils continus en lin épais, au toilé opaque, abondante en points d'esprit. Ses principaux motifs sont l'oeillet à cinq ou à sept pétales et la rosace. Son existence remonte au début du dix-septième siècle. Elle connaîtra un certain essor sur toute la côte ligure au cours du dix-neuvième siècle.

Dentelle type Lille
dentelle aux fuseaux à fils continus caractérisée par l'emploi d'un fil plus gros cernant les motifs (comme la dentelle type Malines) et par un réseau dit à fond clair, composé de mailles à deux fils simplement croisés une fois sur les deux côtés latéraux et deux fois sur les quatre côtés transversaux. Cette technique simple et rapide a permis une production abondante et à bon marché. Au dix-huitième siècle elle est fabriquée aux environs de Lille, notamment à Arras, et un peu partout en France et à l'étranger (Tondern au Danemark, Waldstena en Suède, dans les Midlands anglais où elle prend le nom de Bucks point). Au dix-neuvième siècle elle est exclusivement en coton et extrêmement répétitive. La Belgique en produit de grandes quantités, à motifs dits potenkant et de cachemire, destinées aux coiffes néerlandaises.

Dentelle type Malines
dentelle aux fuseaux à fils continus caractérisée par l'emploi d'un fil plus gros cernant les motifs (comme la dentelle type Lille) et par un réseau de mailles à quatre fils croisés trois fois sur les deux côtés parallèles à la lisière. Le trèfle à quatre feuille (élément des armoiries de la ville de Malines) entre souvent dans les motifs. Cette production reste l'exclusivité de la ville de Malines pendant le dix-huitième siècle, malgré quelques tentatives d'imitations assez médiocres à Villiers-le-Bel, dans la région de Valenciennes, à Aurillac, Anvers, Barcelone, en Italie et dans les pays scandinaves. Au début du dix-neuvième siècle, le décor consiste en alignements d'oeillets et de marguerites et dans la poursuite de motifs Louis XV et Louis XVI. Avec l'apparition de la Malines mécanique, vers 1850, cette dentelle envahit les campagnes et les costumes régionaux.

malines.jpg

 

Dentelle type Milan
dentelle aux fuseaux à pièces rapportées, qui, selon certains auteurs, mais sans véritable raison, ne diffèrerait de la Dentelle aux fuseaux type Hollande et Flandres (voir ce terme) que par le travail du réseau de mailles dans tous les sens autour du motif et non parallèlement à la lisière.

milan.jpg

 

Dentelle type Sedan
dentelle à l'aiguille qui possède toutes les caractéristiques du Point de France (voir ce terme) avec, en outre, une extrême diversité dans les points de fantaisie utilisés avec virtuosité. Le fil, d'une très grande finesse, est souvent un peu jaunâtre. Elle utilise concurremment à partir de la fin du dix-septième siècle un réseau de grandes brides picotées (jusque vers 1740) et un réseau de mailles bouclées comparables à celle d'Alençon. Elle se caractérise surtout par l'ampleur des motifs, généralement d'influence indo-orientale. De nombreuses dentelles de type Sedan furent exécutées en Blegique (notamment à Bruxelles), mais aussi à Alençon.

 

Dentelle type Valenciennes
dentelle aux fuseaux à fils continus caractérisée par un toilé extrêmement serré et uniforme et dont les mailles du réseau, tressées sur tous les côtés, sont d'abord rondes puis, à partir de 1740 carrées, (quatre côtés égaux travaillés sur la pointe). Au dix-huitième siècle elle se distingue par la clarté rigoureuse des fonds, par la fermeté des contours et par la blancheur crémeuse des mats (parties opaques). Au dix-neuvième siècle, elle est fabriquée à fils coupés (selon un principe mis au point à Ypres vers 1830), ce qui permet d'augmenter la taille des motifs : la plus grande partie de la production se fait alors en Belgique sous l'appellation de Valenciennes de Brabant.

Valenciennes.jpg


Les définitions viennent du site www.culture.gouv.fr 


J'ai trouvé intéressant de voir tous les types de dentelles qui existent (enfin, la plupart...)

 

Pour les photos, j'ai oublié de mettre les liens... Si vous savez d'où elles viennent, merci de me le dire, j'ajouterai l'info dans ce message.....

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lutine 09/11/2016 11:40

La dentelle de milan ne ressemble pas du tout a la photo que tu as mis,

troian nicole 27/11/2015 16:46

bonjour,
je vais tenter de faire un travail philatélique et cartophile sur "les dentelles".Je suis à la recherche de documentation sur ce thème .Votre blog m'a intéressée et j'aimerais savoir si vous m'autoriseriez
à prendre certains de vos textes pour ce travail à venir.Merci pour une réponse éventuelle et félicitation
pour ce travail intéressant et complet que vous avez fait.

super-miki1.com.over-blog.com 26/05/2012 17:09


super, j'etais venue une fois sur le blog qui malheureusement etait oui ferme. je suis reste 1 an sans faire de dentelles alors je n'allai pas a la recherche. je vous dis merci c'est tres symp
Miki

Stéphanie 20/03/2009 14:01

Bonjour Hélène,C'est un bien bel article, bravo pour votre travail que j'ai découvert à l'instant.J'ai retrouvé une de mes photos, c'est la photo n°2 avec le musicien. C'était un joli coussin agrémenté de cette belle dentelle aux fuseaux.Merci et belle journée à vous,Stéphaniehttp://www.aufildulinetcoton.net/fr/5/7/583/Sublime+housse+de+coussin+en+dentelle+de+Cluny+rebrod%E9e.html

Les Fils d'Helene 21/03/2009 07:35


C'est vous qui l'avez réalisé ??? Il est superbe !!!!!!!!!!!
Bravooooooo !!!
Je vais ajouter le lien de votre blog à mon article, si vous le permettez ?

Bonne journée !!!


fardoise 27/05/2008 18:19

Bel article, il est difficile de savoir vers laquelle se tourner, mais je crois que c'est celle de Milan que je préfère. Je sais qu'il est difficile de faire un article comme celui-ci à partir d'internet, j'ai trouvé une solution, établir un document préalable dans word ou un autre traitement de texte et faire des copier coller. On peut ainsi copier au fur et à mesure les noms des sites où l'on va chercher les renseignements.

Eve 27/03/2008 09:42

Wouahhh ! ces dentelles sont toutes sublimes !! merci pour ces explications !!!

akuarelle 21/03/2008 23:26

Je suis fan, c'est SPLENDIDE!!!

léti 21/03/2008 11:19

merci beaucoup c'est vraiment super

léti 21/03/2008 11:19

merci beaucoup c'est vraiment super

Bidouillette 21/03/2008 09:05

Hé bé quel boulot, je dois dire que je ne pense pas avoir vu d'erreur, juste une faute de frappe, genre Binche a été raccourci, mais sinon c'est tout à fait exact, bravo!!!!!!!!!

bastet 21/03/2008 09:00

superbe !!! merci

louloux 21/03/2008 08:25

c'est magnifique !! merci Hélène !!

louloux 21/03/2008 08:25

c'est magnifique !! merci Hélène !!

Présentation

  • : LES FILS D'HELENE
  • : Un blog consacré à mes créations au crochet, broderie, point de croix, frivolité et cuisine. J'y propose aussi des grilles gratuites, des modèles gratuits crochet, une aide au crochet, des traductions que j'ai faites, et plein d'autres choses encore !!
  • Contact